Logo Bremen Erleben!

FAQ: Questions et réponses sur le virus corona

Schematische Darstellung eines Virus
Vous trouverez ici des réponses compréhensibles aux questions les plus fréquemment posées au quotidien sur la lutte contre le virus corona à Brême.

Quelle: WFB GmbH - DGL

Questions et réponses

Depuis le 7 octobre 2020, le seuil d’alerte de 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants est dépassé à Brême. Cette situation est préoccupante et nous oblige à réagir en prenant de nouvelles mesures. L’objectif doit être de stopper sa progression et de redescendre le plus rapidement possible sous le seuil critique. Il est donc rappelé:

  • Soyez particulièrement vigilants, raisonnables et respectueux.
  • Réduisez vos contacts personnels.
  • Respectez la distance minimum et les règles sanitaires.
  • Portez un masque facial à usage médical pour vous protéger et protéger les autres.
  • Aérez les locaux fermés.
  • Utilisez l’application Corona-Warn-App.


La loi fédérale sur la protection contre les infections prévoit de tirer le « frein d’urgence » dès que le nombre de contaminations pour 100 000 habitants (taux d’incidence) sur sept jours dans un arrondissement (Kreis) ou une ville n’étant pas rattachée à un arrondissement (kreisfreie Stadt) dépasse 100 pendant trois jours consécutifs Dans ce cas, des restrictions particulières entreront en vigueur à partir du surlendemain. Cela signifie :

  • Que les membres d’un même ménage ne sont autorisés à rencontrer qu’une seule personne d’un autre ménage, à l’exception des enfants jusqu’à l’âge de 14 ans. Cela vaut pour les rassemblements à l’intérieur comme à l’extérieur.
  • Qu’un couvre-feu sera instauré : à partir de 22 heures, plus personne ne sera autorisé à quitter son domicile, sauf exception.
  • Que seuls sont autorisés les sports sans contact, pratiqués seul, à deux ou avec des membres de son ménage.
  • Que les établissements des prestataires de services impliquant un contact physique, les bars et restaurants dont les terrasses sont déjà ouvertes, les musées et autres établissements doivent fermer – dans la mesure où ils sont ouverts. Les salons de coiffure restent pour leur part ouverts. À partir de 150 cas pour 100 000 habitants, certains commerces de détail devront fermer.


Les restrictions pourront être levées si le taux d’incidence est de nouveau inférieur au seuil pendant cinq jours consécutifs.


À Brême, le taux d’incidence est déjà supérieur à 100 depuis le 24 mars. Les mesures applicables à Brême actuellement sont donc les suivantes :

1. La mesure la plus importante : Respectez la distanciation physique et réduisez vos contacts au minimum absolument nécessaire. Chaque contact constitue un nouveau risque de se contaminer et de contaminer les autres, même si on ne présente soi-même aucun symptôme. Protégez les personnes plus âgées et celles qui font partie d’un groupe à risques.

2. Les rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans les lieux ouverts au public et chez soi ne sont autorisés qu’avec les membres du ménage et au maximum 1 autre personne, sans compter les enfants jusqu’à 14 ans inclus. Les rassemblements d’un plus grand nombre de personnes sur les places publiques ou dans les logements sont inacceptables en raison de la gravité de la situation dans le pays et ne sont pas autorisés.

3. À partir d’un taux d’incidence de plus de 100, un couvre-feu sera instauré : personne ne sera autorisé à sortir entre 22 heures et 5 heures. Le jogging et la marche resteront toutefois autorisés jusqu’à minuit. Les déplacements durant les horaires du couvre-feu seront exceptionnellement autorisés, entre autres, pour s’occuper des animaux de compagnie, pour les besoins de l’activité professionnelle, pour exercer son droit de visite et de garde ou encore en cas d’urgence médicale. La police et les équipes de la police municipale (Ordnungsamt) procèderont à des contrôles pour s’assurer que le couvre-feu est respecté.

4. Les citoyennes et citoyens sont invités à renoncer aux voyages et visites d’ordre privé – y compris dans leur famille – s’ils ne sont pas nécessaires. Cela vaut également pour les voyages et visites à l'intérieur du pays et pour les excursions d’une journée. Les hébergements ne doivent plus être proposés que dans les cas où cela est nécessaire, par exemple pour les voyages professionnels, mais pas pour les déplacements et voyages touristiques. Le voyageur doit auparavant faire une déclaration sur l’honneur qui doit être déposée dans l’établissement d’hébergement et présentée à la police municipale (Ordnungsamt) ou à la police sur sa demande. Les excursions touristiques en autocar, en bateau et en calèche sont interdites.

5. Les établissements et équipements culturels et de loisirs sont fermés. Sont concernés :

  • les clubs, discothèques, salles des fêtes et similaires
  • les théâtres, opéras, salles de concert et similaires
  • les établissements de jeux, casinos, bureaux de paris et similaires
  • les lieux de prostitution, bordels et similaires
  • les terrains de sport et équipements sportifs pour les sports amateurs et de loisirs ; dans les lieux clos, seuls sont autorisés les sports pratiqués seul, à deux ou avec des membres du ménage. Les activités sportives en plein air sont autorisées uniquement si vous êtes seul(e), à deux ou avec des membres de votre ménage. Pour les enfants jusqu’à l’âge de 14 ans, les activités sportives sans contact en plein air en groupes de 5 enfants au maximum (plus une personne chargée de les encadrer ayant présenté un test négatif datant de 24 heures au maximum) sont autorisées. Dans des conditions particulières (entre autres, respect de la distanciation, protocole sanitaire, liste des noms), la pratique des sports sur prescription médicale (rééducation, réhabilitation) est également autorisée.


Les établissements suivants restent fermés :

  • les piscines et parcs aquatiques, saunas, solariums, studios de remise en forme et studios d’électrostimulation
  • les foires et salons, congrès, marchés spécialisés et marchés aux puces
  • les parcs de jeux couverts, halls d’escalade et cinémas
  • les prestataires de services impliquant un contact physique tels que les instituts de beauté, les cabinets de massage, les studios de tatouage, les ongleries et similaires.


6. Les évènements ayant pour but de divertir sont interdits. Les rencontres sportives professionnelles ne peuvent se dérouler qu’à huis clos (sans spectateurs).

7. Les établissements servant de la nourriture et des boissons, tels que restaurants, snack-bars, bistrots, bars, bars à shisha, salons de thé et similaires restent fermés. Seules la vente de plats à emporter et la livraison à domicile restent autorisées. Cela signifie par exemple qu’il est interdit de boire le café ou de consommer le sandwich ou les frites près du stand. Il est interdit de servir et de vendre des boissons alcoolisées au verre, pichet, gobelet, tasse (« à emporter »). Les cantines et restaurants d’entreprise restent ouverts. La prise de nourriture et de boissons dans des locaux dédiés utilisés en commun dans un restaurant d’entreprise n’est autorisée que s’il n’est pas possible, pour des raisons d’hygiène ou pour d’autres raisons impératives, de le faire au poste de travail ou ailleurs, par exemple dans les hôpitaux.

8. Les visites chez le coiffeur et chez le pédicure-podologue sont autorisées. Des règles sanitaires particulières sont applicables, entre autres la présentation d’un test négatif à jour et le port d’un masque FFP2 ou KN95/N95.

9. Les commerces de détail sont en majeure partie fermés. La vente par correspondance et en ligne ainsi que la livraison des commandes sont autorisées. Le retrait de commandes par les clients (click & collect) n’est autorisé que s’il est possible sans contact.

10. Les commerces suivants restent ouverts : commerces alimentaires, marchés hebdomadaires, magasins à la ferme, commerces de boissons, pharmacies, distributeurs de matériel médical et magasins de produits diététiques, drogueries, magasins d’articles pour bébés, opticiens et audioprothésistes, stations-services et marchands de journaux, banques et caisses d’épargne, bureaux de poste, pressings et laveries, magasins d’alimentation et d’accessoires pour animaux, magasins de bricolage pour les professionnels et les artisans, garages automobiles et vélos, points de vente de titres de transport, commerce de gros, librairies, magasins de fleurs, jardineries et rayons jardinerie des magasins de bricolage.
Ces commerces sont astreints à certaines obligations concernant les règles sanitaires ainsi que pour gérer les flux et éviter les files d’attente. Ils doivent veiller à ce qu’il n’y ait pas plus d’un client/d’une cliente par 10 mètres carrés de surface de vente dans le magasin. Dans les magasins de plus de 800 mètres carrés de surface de vente, 20 mètres carrés doivent être disponibles pour chaque client/cliente sur la surface supérieure à 800 mètres carrés.


LES MESURES CI-DESSOUS S’APPLIQUENT À BRÊME :

1. Où est-ce que je dois porter un masque ?
Depuis le 1er février 2021, le port d’un masque facial à usage médical est obligatoire pour emprunter les transports en commun (masque FFP2 ou KN95/N95) ainsi que sur les marchés et dans les grandes surfaces (masque chirurgical ou masque KN95/N95 ou FFP2. Les masques ne doivent pas avoir de valve expiratoire. Pour les enfants entre 6 et 15 ans, un masque en tissu couvrant la bouche et le nez suffit. Les enfants de moins de 6 ans et les personnes pour lesquelles il n’est pas judicieux pour des raisons de santé de porter un masque couvrant la bouche et le nez ne sont pas obligés de porter un masque. Dans ce cas, il serait utile d’avoir sur soi un document justificatif, afin d’éviter toute demande ou discussion dans des situations concrètes. Les cyclistes qui ne font que traverser à vélo des zones clairement délimitées dans l’espace public ne sont pas non plus obligés de porter un masque.
L’obligation de porter un masque facial à usage médical est également valable

  • aux alentours des magasins, par exemple sur les parkings
  • pour les passagers d’un véhicule dès qu’ils viennent de plus de deux ménages.
  • dans les entreprises et sur les lieux de travail – y compris lors de l’utilisation de moyens de transport à l’intérieur de l’entreprise ou du lieu de travail, à l’exception du conducteur/de la conductrice – ainsi qu’à l’intérieur des bâtiments publics et des administrations
  • dans d’autres lieux clos accessibles au public ou recevant des visiteurs ou des clients, par exemple les salons de coiffure (ici : FFP2 ou KN95/N95)
  • dans les abris bus/tram de la BSAG ainsi que sur des quais clairement délimités, par exemple Domsheide et Wilhelm-Kaisen-Brücke (ici : FFP2 ou KN95/N95)
  • dans les gares, à l’aéroport et sur les embarcadères des bacs (ici : FFP2 ou KN95/N95)
  • sur la place devant la gare (tous les jours de 0 heure à 24 heures)
  • dans le centre-ville de Brême (du lundi au samedi de 9 heures à 20 heures)
  • dans le Schnoorviertel, dans la Böttcherstraße et autour du Schütting (tous les jours de 9 heures à 20 heures)
  • sur la Schlachte (tous les jours de 12 heures à 24 heures)
  • dans certaines parties du Viertel (tous les jours de 9 heures à 24 heures)
  • dans Vegesack sur la place devant la gare (tous les jours de 0 heure à 24 heures)
  • dans la zone piétonne de Vegesack (du lundi au samedi de 9 heures à 20 heures)
  • devant le centre de diagnostic corona (Corona-Ambulanz) de l’hippodrome / Vahrer Straße (tous les jours de 8 heures à 18 heures)
  • dans certaines parties de Gröpelingen et Walle (du lundi au samedi de 7 heures à 21 heures)
  • dans certaines parties d’Hemelingen (du lundi au samedi de 7 heures à 21 heures)
  • dans certaines parties d’Oslebshausen (du lundi au samedi de 7 heures à 21 heures)
  • dans certaines parties d’Osterholz (du lundi au samedi de 7 heures à 21 heures).


Vous trouverez les zones définies pour le centre-ville et Vegesack ici.
Vous trouverez la carte pour les autres quartiers ici.
Les personnes qui refuseront de porter un masque facial à usage médical dans ces lieux s’exposent à devoir payer une amende d’au moins 50 euros.
Vous trouverez la décision générale du 25 mars 2021 d’étendre l’obligation de porter un masque couvrant la bouche et le nez dans les lieux très fréquentés ici.

2. Est-il vrai que la vente de bière est interdite en dehors de l’établissement ?
C’est vrai. La vente de boissons alcoolisées n’est autorisée qu’entre 6 heures et 22 heures. Cette règle est valable pour les commerces de détail et pour les kiosques dans les zones délimitées du Viertel ainsi que le long de la Schlachte. Il est strictement interdit de servir et de vendre des boissons alcoolisées au verre, pichet, gobelet, tasse.
Vous trouverez la décition générale du 8 avril 2021 interdisant la vente de boissons alcoolisées en dehors de l’établissement ici.

3. Est-il aussi vrai que je ne suis pas autorisé-e à boire de l’alcool dans l’espace public ? Même pas de la bière ?
C’est vrai, il est interdit de se rassembler pour consommer ensemble, en groupe, des boissons alcoolisées dans un parc ou sur un banc.

4. J’utilise le covoiturage pour aller au travail. Qu’est-ce que je dois respecter ?
Si vous souhaitez vous rendre au travail en covoiturage avec des collègues, les règles habituelles concernant les limitations des contacts s’appliquent : les membres d’un ménage plus 1 autre personne au maximum. Une exception n’est faite que si vous devez voyager ensemble pendant votre temps de travail dans le cadre de l’exercice de votre activité professionnelle, par exemple dans le véhicule de l’entreprise pour vous rendre sur un chantier, pour les interventions de secours, pour les prestations de services mobiles ou pour effectuer des travaux sur commande.

5. À quoi faut-il faire attention si je déménage ?
S’il n’est pas possible de remettre le déménagement à plus tard et s’il est nécessaire de faire appel à des amis et des connaissances pour vous aider, les règles sont les suivantes :

  • limitez le nombre de personnes à cinq au maximum en veillant à ce qu’elles viennent le moins possible de ménages différents,
  • faites le nécessaire pour mettre en place des règles sanitaires appropriées,
  • restez autant que possible éloignés les uns des autres,
  • si cela est possible et raisonnable, portez tous un masque facial à usage médical.


De cette manière, vous pourrez protéger au mieux les personnes qui veulent bien vous aider pour votre déménagement.

6. À quoi faut-il faire attention pour les offices religieux et dans les lieux de culte ?
Les manifestations religieuses rassemblant plus de dix personnes doivent être déclarées à la police municipale (Ordnungsamt) au plus tard deux jours ouvrés au préalable. Ces manifestations doivent se dérouler comme toujours dans le respect des règles sanitaires.

7. L’ordonnance s’applique-t-elle également aux manifestations ?
Les rassemblements publics et non publics conformément à l’art. 8 GG (loi fondamentale) sont exclus de l’interdiction. Dans la mesure où il ne s’agit pas d’une réunion d’urgence ou spontanée, ils doivent être déclarés aux autorités compétentes pour les rassemblements au moins 48 heures avant leur annonce, par téléphone, par écrit ou par email. Comme des personnes malades, suspectées d’être malades ou suspectées d’être contagieuses ont déjà été détectées à Brême, les autorités compétentes peuvent interdire le rassemblement, le limiter ou y mettre des conditions.

8. Qui doit s’isoler chez soi (quarantaine) et pendant combien de temps ?
Pendant toute la durée de l’isolement, vous n’êtes pas autorisé-e à sortir de la maison ou de l’appartement, même pas avec le chien, pour faire des courses ou vous promener. Vous n’êtes pas non plus autorisé-e à recevoir des visites. Ne l’oubliez pas : cette mesure est destinée à protéger votre famille, les voisins et toutes les autres personnes de votre entourage. Des amendes peuvent être infligées si les règles de la quarantaine ne sont pas respectées.

Personnes infectées : Dès que avez été testé-e positif, vous devez vous isoler (quarantaine). L’isolement prend fin au plus tôt au bout de 14 jours, mais uniquement si vous n’avez pas eu de symptômes pendant 48 heures, si vous pouvez présenter un test négatif et avec l’accord de votre médecin.

Remarque particulière : Pour les porteurs d’un variant du virus (B.1.1.7, B.1.351 ou B.1.1.28), l’isolement peut prendre fin au plus tôt au bout de 21 jours – et s’ils ont été testés négatifs.

Cas contacts (catégorie 1) . Dès que vous apprenez que vous avez été en contact avec une personne infectée, vous devez vous isoler. Vous devez rester isolé-e jusqu’au 15ème jour suivant le dernier contact avec cette personne. Vous avez toutefois le droit de sortir pour un court instant sur votre balcon, votre terrasse ou dans le jardin de votre maison. La durée de l’isolement peut être réduite en cas de test négatif. Vous avez la possibilité de faire un test coronavirus à partir du 10ème jour. Vous êtes autorisé-e à quitter le lieu de la quarantaine pour vous rendre au centre de dépistage. Si le résultat du test est négatif. vous pouvez mettre fin à l’isolement.
Remarque particulière : Si vous avez été en contact avec une personne infectée par un variant du virus (B.1.1.7, B.1.351 ou B.1.1.28), vous devez rester isolé-e chez vous pendant 21 jours. Vous êtes autorisé-e à mettre fin à l’isolement seulement 14 jours après le dernier contact avec la personne infectée si vous avez été testé-e négatif-ve et dans certaines conditions.

Les membres du foyer d’un cas contact sans symptômes de catégorie 1 ne sont pas obligés de s’isoler. Cela change si des symptômes apparaissent ou si cette personne est testée positive. Les membres du foyer deviennent eux-mêmes cas contacts de catégorie 1.
Sont dispensées de s’isoler comme cas contacts les personnes entièrement vaccinées ou ayant eu le Covid-19 avec des symptômes. Les personnes vaccinées sont entièrement immunisées à partir du 15ème jour suivant la seconde dose.

Pour avoir tous les détails, y compris sur vos obligations pendant la période d’isolement, adressez-vous au Gesundheitsamt par téléphone au numéro 0421 361 15 113 ou par e-mail à l’adresse office@gesundheitsmat.bremen.de

9. Qu’est-ce que je dois faire quand je rentre de voyage ?
Si vous venez de l’étranger en avion, vous devez présenter un test négatif avant de prendre l’avion.
Toute personne en provenance d’une zone à risque arrivant à Brême doit s’isoler immédiatement pour une durée de 10 jours. Cela vaut aussi pour les personnes n’ayant fait que transiter ou faire escale dans une zone à risque. Toutes ces personnes sont tenues de se faire tester au maximum 48 heures avant leur arrivée ou immédiatement après leur arrivée ou leur retour. Le résultat du test doit être conservé pendant 10 jours et présenté aux autorités sur leur demande.
La durée de la quarantaine peut être réduite en cas de test négatif. Vous avez la possibilité de faire un test coronavirus à partir du cinquième jour suivant votre arrivée. Vous êtes autorisé-e à quitter le lieu de la quarantaine pour vous rendre au centre de dépistage. Si ce test est négatif. vous pouvez mettre fin à la quarantaine. Vous avez l’obligation de conserver le résultat du test jusqu’au 10ème jour suivant votre arrivée initiale pour pouvoir le présenter si on vous le demande.
Cette mesure ne concerne pas, par exemple, les personnes qui traversent une zone à risque sans s’arrêter/faire escale ou qui font la navette pour des raisons professionnelles. Vous trouverez d’autres exceptions et des informations complémentaires sur le site www.gesundheitsamt.bremen.de. Les personnes qui souhaitent s’informer sur les régions désignées comme zones à risque peuvent se reporter au site : www.rki.de.
Remarque particulière : Pour les personnes ayant séjourné dans une région ou un lieu où un variant du virus (B.1.1.7, B.1.351 ou B.1.1.28) a été détecté, la durée de l’isolement est de 14 jours. Elle ne peut en aucun cas être réduite.

Vous trouverez des informations complémentaires à ce sujet sur le site de la Sénatrice pour la santé ici.

10. Qu’est-ce qui se passe si je ne respecte pas les mesures ?
Les infractions peuvent être sanctionnées par des amendes, des pénalités ou des peines de prison allant jusqu'à deux ou cinq ans respectivement.
En cas de non-respect ou de violation de l’ordonnance, il est possible d'appliquer une contrainte directe (conformément aux articles 11 et suivants de la loi sur l'exécution des décisions administratives de Brême). Cela signifie que les invités/participants peuvent être expulsés du lieu et que les lieux ou l’établissement peuvent être fermés.
Vous trouverez le catalogue des amendes ici.

11. Où est-ce que je peux trouver l’ordonnance en vigueur ?
Vous trouverez le texte de l’ordonnance actuelle ici. NB : Vous trouverez d’autres ordonnances modificatives sur le site www.gesetzblatt.bremen.de. Vous trouverez la version actuelle avec toutes les modifications dans le Portail d’information générale ici.

12. Qui a droit à une indemnisation conformément au §§ 56 IfSG (Loi allemande sur la protection contre les infections) ?
Les groupes de personnes suivants, en particulier, ont droit à une indemnisation :

  • les personnes infectées par le coronavirus (s’il n’y avait pas d’arrêt maladie)
  • les cas contacts de la catégorie 1
  • les personnes ayant la garde d’enfants et ne pouvant pas exercer leur profession parce que les crèches ou les écoles sont fermées temporairement sur ordre des autorités.

Ordonnance en langage simple

L'ordonnance est disponible en format PDF à télécharger dans une version linguistique simple.

Schematische Darstellung eines Virus

Catalogue des amendes

Quiconque enfreint les réglementations applicables en matière de lutte contre le virus corona encourt une amende. Ces sanctions figurent dans le catalogue des amendes.

Das könnte euch auch interessieren

Mit Seife eingeseifte Hände neben einem laufenden Wasserhahn

Coronavirus

Infos und Links zur aktuellen Lage in Bremen

Quelle: Adobe Stock / 手洗い

Zeichnung von einer älteren Frau in Begleitung bei einem Arzt.

Gesundheit

Ärzte, Apotheken, Krankenhäuser, Not-Dienste

Quelle: Lebenshilfe für Menschen mit geistiger Behinderung Bremen e.V.