1. Startseite
  2. Corona
  3. FAQ: Questions et réponses sur le virus corona

FAQ: Questions et réponses sur le virus corona

Schematische Darstellung eines Virus
Vous trouverez ici des réponses compréhensibles aux questions les plus fréquemment posées au quotidien sur la lutte contre le virus corona à Brême.

Quelle: WFB GmbH - DGL

Conduite à tenir au quotidien

Le décret sur les mesures essentielles de protection contre le coronavirus fixe des règles de comportement pour la vie de tous les jours. Il vous indique ce qui est autorisé et ce qui est interdit. Voici les règles :

Vous êtes obligé(e) de porter un masque dans les lieux suivants :

  • chez les médecins, dans les hôpitaux, les hôpitaux de jour et les établissements de soins ambulatoires (de jour) et stationnaires (où les patients restent la nuit),

    • un masque FFP2 ou un masque sur lequel il est écrit « KN95/N95 » est obligatoire à partir de l’âge de 14 ans. Ce masque est obligatoire également pour le personnel médical

  • dans les bus, les tramways et les trains régionaux

    • un masque chirurgical, un masque FFP2 ou un masque sur lequel il est écrit « KN95/N95 » est obligatoire à partir de l’âge de 14 ans

    • "Masque couvrant la bouche et le nez obligatoire pour les enfants et les adolescents de 6 à 13 ans (inclus)

  • dans les centres d’hébergement de sans-abris et les hébergements collectifs de demandeurs d’asile.

Dans le land de Brême, ces personnes ne sont pas obligées de porter un masque :

  • les enfants de moins de 6 ans

  • les personnes qui ne peuvent pas porter de masque pour des raisons de santé. Ces personnes doivent pouvoir présenter une attestation du médecin

  • les personnes handicapées

  • les femmes enceintes

  • les personnes sourdes et malentendantes, les personnes qui les accompagnent et les personnes qui leur parlent

  • Il est possible que les règles soient différentes dans d’autres régions de l’Allemagne et à l’étranger.

Vous devez vous faire tester avant de vous rendre dans les lieux suivants :

  • hôpitaux
  • établissements de soins ambulatoires (de jour) et stationnaires (où les patients restent la nuit)
  • hébergements collectifs pour les demandeurs d’asile
  • établissements pénitentiaires (prisons)

Le test n’est pas obligatoire pour les personnes suivantes :

  • toutes les personnes complètement vaccinées
  • toutes les personnes qui sont guéries

Le test ne doit pas dater de plus de 24 heures. Les autotests (tests à faire soi-même) ne sont pas autorisés.

Votre employeur / employeuse doit vous dire quel est le risque que vous attrapiez le coronavirus sur votre lieu de travail.

Il / elle doit alors décider de la protection nécessaire pour vous.

Votre employeur / employeuse vous dit quand vous devez porter un masque. Ou il / elle décidera que vous devez faire régulièrement un test pour que tous soient mieux protégés.

Il n’y a pas de restrictions pour les événements, les restaurants, les bars, les complexes sportifs et les autres activités de loisirs.

Respectez rigoureusement les règles « AHA » (distanciation – hygiène – masque) :

  • Distanciation : Ne vous approchez pas trop d’autres personnes.
  • Hygiène : Lavez-vous et désinfectez-vous les mains régulièrement.
  • Masque : Portez un masque en intérieur (dans les lieux clos).


Soyez respectueux envers les autres.

J’ai été testé(e) positif/positive. Qu’est-ce que je dois faire ?

Si vous avez fait un test PCR et qu’il est positif, vous devez vous isoler.

La réglementation actuelle ne donne pas de consignes sur ce qu’il faut faire exactement. Nous vous conseillons cependant instamment de faire ceci :

Si votre autotest est positif, allez dans un centre de dépistage (de test) pour faire un test antigénique rapide. Respectez rigoureusement les règles « AHA » (distanciation – hygiène – masque).

Si le test antigénique rapide réalisé dans un centre de dépistage est positif, vous devez faire un test PCR pour confirmer le résultat.
Pendant que vous attendez le résultat, évitez les contacts avec d’autres personnes. Respectez rigoureusement les règles sanitaires et portez un masque FFP2.

À partir ce moment, vous êtes obligé(e) par la loi de faire ceci :

Si le résultat du test PCR est positif, vous devez vous isoler immédiatement. Cela signifie que vous ne devez pas sortir de chez vous et que vous n’êtes pas autorisé(e) à recevoir la visite de personnes qui ne vivent pas avec vous. Vous pouvez cependant quitter votre domicile si vous êtes en danger de mort ou s’il y a un danger pour votre santé.

Notre conseil :

Faites une liste de toutes les personnes avec lesquelles vous avez été en contact au cours des deux derniers jours.
Dites à ces personnes que vous avez été testé(e) positif/positive au coronavirus.

Vous trouverez une liste des centres de dépistage (Testzentren) à Brême et Bremerhaven sur le site : https://www.gesundheit.bremen.de/corona/testen-und-testcenter-32720

Si vous avez été testé(e) positif/positive au coronavirus, vous devez rester isolé(e) pendant 5 jours.

Cela signifie que vous ne devez pas sortir de chez vous et que vous n’êtes pas autorisé(e) à recevoir la visite de personnes qui ne vivent pas avec vous. Vous pouvez cependant quitter votre domicile si vous êtes en danger de mort ou s’il y a un danger pour votre santé.

Vous pouvez mettre fin à l’isolement 5 jours après le test si vous n’avez pas eu de symptômes pendant 48 heures (difficultés à respirer, réapparition de la toux, fièvre et perte de l’odorat ou du goût).
Si vous avez encore des symptômes, vous devez rester isolé(e) 48 heures de plus. L’isolement doit être prolongé de 48 heures en 48 heures jusqu’à ce que vous n’ayez plus de symptômes pendant 48 heures.

Vous faites partie du personnel médical et vous êtes à l’isolement ?
Les mêmes règles sont valables pour vous : 5 jours d’isolement.

Pour que vous puissiez retourner au travail, vous devez en plus faire un test PCR ou un test antigénique en PoC (test rapide dans un centre de dépistage, en pharmacie ou chez votre médecin) avec un résultat négatif. Les autotests (tests à faire soi-même) ne sont pas autorisés.

Quand l’isolement commence-t-il ?

L’isolement commence quand le laboratoire vous informe que vous avez le Covid-19.

Nous vous conseillons toutefois de vous isoler dès que le résultat d’un autotest est positif, pour éviter de contaminer d’autres personnes.

Si vous avez des symptômes et si vous n’allez pas bien, commencez par appeler votre médecin traitant.

S’il/si elle n’a pas de consultations, appelez le service de garde médicale de l’association des médecins conventionnés de la ville libre hanséatique de Brême.

Son numéro de téléphone est le 116 117.

Oui, même si vous êtes vacciné(e) et si vous avez été testé(e) positif/positive, vous êtes obligé(e) de vous isoler. Cela signifie que vous ne devez pas sortir de chez vous et que vous n’êtes pas autorisé(e) à recevoir la visite de personnes qui ne vivent pas avec vous.Vous pouvez cependant quitter votre domicile si vous êtes en danger de mort ou s’il y a un danger pour votre santé.

Cela est valable aussi si vous n’avez pas de symptômes.

Veuillez s’il vous plaît lire à ce sujet les informations au point 9.

Infos sur l’isolement et les règles de l’isolement ici : Startseite - Die Senatorin für Gesundheit, Frauen und Verbraucherschutz (bremen.de)

J’ai été en contact avec une personne infectée. Qu’est-ce que je dois faire ?

Vous avez été en contact avec une personne infectée ?

Vous n’êtes pas obligé(e) de vous isoler.

Mais : il se peut que le Gesundheitsamt dise autre chose. Par exemple si vous travaillez dans un établissement médicalisé.

Vous avez été en contact avec une personne infectée ?

Dans ce cas, nous vous conseillons :

  • de bien prêter attention à votre état pendant une semaine : est-ce que vous toussez, êtes enrhumé(e) ou avez de la fièvre ? Ou d’autres symptômes ?
  • Faites un autotest tous les jours.
  • L’autotest est positif ? Ou vous avez des symptômes légers ?

Dans ce cas, faites-vous tester au centre de dépistage.

  • Si vous avez des symptômes appelez votre médecin traitant.

Le Gesundheitsamt ne vous contactera probablement pas.

Mais il y a des exceptions : par exemple si vous êtes résident(e) d’un établissement médicalisé et si vous êtes cas contact dans cet établissement.
Vous devez vous observer vous-même. Cela est très important. Comment est-ce que je vais ? Est-ce que je me sens malade ? Est-ce que je tousse ? Est-ce que je suis enrhumé(e) ? Est-ce que j’ai de la fièvre ?

Corona-Warn-App

L’application Corona-Warn-App (CWA) aide à éviter que le virus se propage trop rapidement. Si vous avez l’application sur votre smartphone et si vous avez été en contact avec une personne infectée, l’application vous avertit. Comme cela, vous pouvez encore mieux faire attention à ne pas être contaminé(e) par une autre personne.

L’application est active en arrière-plan sur votre smartphone. Elle reconnaît les autres smartphones qui se trouvent à proximité et utilisent également l’application. L’application enregistre ces rencontres avec d’autres smartphones pour une durée limitée. On ne peut donc rien apprendre sur vous. Même pas où vous êtes en ce moment. Si vous êtes resté(e) un certain temps près d’une personne qui a attrapé le Covid-19 plus tard, l’application vous avertit en affichant un carré rouge. Ce carré rouge vous signale que vous avez peut-être été infecté(e). Dans ce cas, vous devriez faire un test.

Si votre application Corona-Warn-App affiche un carré rouge, cela veut dire que vous avez peut-être été infecté(e) par le coronavirus. Dans ce cas, le mieux est de réduire vos contacts, si c’est possible. Cela signifie : Restez chez vous. Ne rendez visite à personne. N’allez pas faire de courses. Autant que possible, Ne prenez pas le bus, le tramway ou le train. Ne voyagez pas en avion. Personne ne doit vous rendre visite. Faites un test antigénique rapide. Restez autant que possible chez vous jusqu’à ce que vous ayez le résultat. Si votre activité professionnelle s’y prête, il est bien de travailler en distanciel dans les jours suivants.

L’application Corona-Warn-App ne vous avertit pas immédiatement si vous avez rencontré une personne infectée. Elle n’est pas capable de le faire. Votre smartphone ne « sait » pas quelle personne qui se trouve près de vous est infectée. Près de vous, cela veut dire : à moins de deux mètres de vous.

Elle signale seulement que votre smartphone était à proximité d’un autre smartphone dans lequel un test PCR positif est enregistré.

Chacun décide lui-même d’enregistrer ou non le résultat de son test dans l’application. Il est bien que l’application soit utilisée par le plus grand nombre de gens possible. Et que beaucoup de gens enregistrent le résultat de leur test dans l’application.

Quand vous utilisez l’application Corona-Warn-App, vous restez anonyme. Cela veut dire que personne ne peut découvrir avec l’application qui vous êtes. Vos données sont en sécurité. Lorsque vous activez l’application, vous n’avez pas à communiquer vos données personnelles. Les données personnelles sont, par exemple, votre nom ou votre adresse mail. Toutes les données sont cryptées et enregistrées uniquement sur votre propre smartphone.

Des données permettant de savoir qui vous êtes ne sont pas utilisées ni enregistrées.

Vous trouverez plus d’informations à propos de vos données sur le site du gouvernement fédéral

https://www.bundesregierung.de/breg-fr/actualites/corona-warn-app-faq-1761438

Les informations en langage simplifié sont ici :

Leichte Sprache: Die Corona-Warn-App und der Daten-Schutz | Bundesregierung

Dispositions concernant les voyageurs venant de l’étranger

Si vous revenez en Allemagne après un voyage à l’étranger, vous devez savoir si le pays d’où vous venez est une « zone de circulation de variants du virus ».

Si ce pays est une zone de circulation de variants du virus, il y a certaines conditions à remplir pour pouvoir rentrer en Allemagne. Il y a certaines règles à respecter.

Actuellement (au mois d’août 2022) il n’y a pas de règles concernant l’isolement, parce qu’il n’y a pas de « zones de circulation de variants du virus ».

Mais comme il peut toujours y avoir des changements, il est conseillé de s’informer régulièrement : Reisen während der COVID-19-Pandemie – Einreisebeschränkungen weitgehend aufgehoben - Auswärtiges Amt (auswaertiges-amt.de).

Informations générales sur le coronavirus

Vous trouverez ici des informations générales sur le coronavirus et sur le Covid-19.

Si vous avez été infecté(e) par le coronavirus, il se peut que vous toussiez ou que vous soyez enrhumé(e). Ou que votre gorge soit irritée et que vous ayez de la fièvre. C’est le cas pour beaucoup de gens.

Il y en a aussi qui ont de la diarrhée.

Quelques-uns sont très malades.

Quelques-uns ont de graves problèmes respiratoires ou une pneumonie.

Si vous avez été infecté(e), il se peut que vous ne tombiez pas malade tout de suite. Il se peut que la maladie se déclare seulement 2 semaines plus tard.

Il arrive aussi que certaines personnes ne remarquent même pas qu’elles ont été infectées.

Si vous toussez ou si vous avez un rhume ou de la fièvre et que vous vous sentez malade, appelez votre médecin traitant.

Si son cabinet est fermé, vous pouvez appeler le service médical de garde.

Son numéro de téléphone est le 116 117.

Voici ce que vous pouvez faire pour vous protéger et protéger les autres :

  • Ne toussez pas et n’éternuez pas à la figure des gens. Détournez-vous. Toussez ou éternuez dans un mouchoir. Ou dans le pli du coude. C’est ce que l’on appelle « les règles du savoir-vivre pour éternuer et tousser ».
  • Lavez-vous bien les mains et désinfectez-les correctement.
  • Portez un masque.
  • Respectez une distance physique par rapport aux autres : autant que possible 1,5 mètre ou plus.

Si vous avez été infecté(e), il se peut que vous ne tombiez malade que 2 semaines plus tard. 2 jours avant que vous vous sentiez malade, vous pouvez déjà contaminer d’autres personnes.

Le coronavirus se transmet d’homme à homme.

La plupart des gens sont contaminés lorsque quelqu’un tousse ou éternue à leur figure.

Ou s’il y a dans l’air de minuscules gouttelettes de la salive d’une personne infectée. Le virus peut vous être transmis quand vous inspirez.

Ou vous avez des coronavirus sur les mains et vous touchez votre bouche, votre nez ou vos yeux. Mais peu de gens seulement sont contaminés de cette manière.

Très peu de gens ont été infectés par une personne qui n’avait que des symptômes légers. Ou par une personne qui avait des symptômes pour lesquels on ne pense pas au coronavirus.

Le risque de tomber gravement malade est probablement plus élevé pour certaines personnes que pour d’autres. Ce sont :

Les personnes âgées de 60 ans et plus. Quand on vieillit, l’organisme n’arrive plus à bien se protéger lui-même contre les maladies.

Si vous aviez déjà une autre maladie avant, le coronavirus peut aussi vous rendre gravement malade. Par exemple si vous avez l’une ou plusieurs de ces maladies :

  • maladies cardiovasculaires,
  • diabète (trop de sucre dans le sang),
  • maladies du système respiratoire,
  • maladies du foie,
  • maladies des reins,
  • cancer.

Vous pouvez peut-être aussi tomber gravement malade si vous êtes infecté(e)

  • si vous êtes très gros(se) (« obésité », « adiposité »)
  • si vous fumez.

Vous avez déjà un certain âge et vous aviez déjà une autre maladie avant ? Dans ce cas, le risque que vous tombiez gravement malade si vous attrapez le Covid-19 est malheureusement encore plus grand.

Le risque est aussi plus grand si vos défenses immunitaires sont réduites. Peut-être que vous avez une maladie qui affaiblit votre système immunitaire. Peut-être que vous prenez un médicament qui diminue vos défenses immunitaires, par exemple de la cortisone.

« Être guéri(e) » signifie que vous n’avez plus le Covid-19. Vous êtes guéri(e) si vous avez été testé(e) positif/positive au coronavirus dans les 90 derniers jours. Ce test doit être un test PCR ou PoC-PCR. Et le résultat du test doit dater d’au moins 28 jours.

Si vous avez été testé(e) il y a plus de 90 jours, vous n’êtes plus considéré(e) comme guéri(e). Si vous voulez le vérifier dans la loi, cela est indiqué à l’article 22a, paragraphe (2) de la loi sur la protection contre les infections (Infektionsschutzgesetz).

Vous êtes guéri(e) et vous avez besoin d’une preuve sur votre smartphone ?

Vous devez présenter votre justificatif de test PCR dans une pharmacie ou à votre médecin traitant. Il/elle vous donnera un QR-Code pour l’application CovPass ou Corona-Warn-App. Avec ce code, vous pouvez enregistrer l’information sur votre smartphone.

Si vous êtes guéri(e) et que vous vous faites vacciner par la suite dans un centre de vaccination ou par des services ou personnes agréés, ils peuvent vous remettre un certificat attestant que vous êtes guéri(e).

Test

Le décret concernant les tests sera abrogé à la fin de la journée du 25/11/2022.

Les personnes suivantes peuvent obtenir un test antigénique rapide gratuit au centre de dépistage si elles n’ont pas de symptômes (toux, rhume, fièvre, mal à la tête...) :

  • enfants de moins de 5 ans,
  • personnes qui ne peuvent pas se faire vacciner pour des raisons médicales,
  • personnes participant à des essais cliniques sur l’efficacité de vaccins contre le coronavirus au moment du test,
  • personnes infectées par le coronavirus et qui veulent mettre fin à l`isolement au bout de 5 jours,
  • personnes traitées dans des établissements médicaux,
  • personnes traitées dans des institutions de prévoyance et des centres de réadaptation-rééducation,
  • personnes prises en charge par des services de soins ambulatoires,
  • personnes en soins intensifs ambulatoires,
  • personnes vivant dans des foyers de groupe,
  • personnes accueillies dans des hébergements de sans-abris,
  • personnes accueillies dans des hébergements pour demandeurs d’asile,
  • personnes dans un dispositif d’insertion ambulatoire ou stationnaire,
  • personnes participant à des mesures de réadaptation professionnelle dans une structure,
  • porteurs de handicap bénéficiant de ce que l’on appelle un « budget personnel », c’est-à-dire d’une somme d’argent qui leur permet, par exemple, de payer des assistant(e)s. Si vous êtes dans ce cas, les tests sont également gratuits pour vous,
  • soignants membres de la famille,

personnes vivant dans le foyer d’une personne ayant le Covid-19,

  • personnes rendant visite à des personnes dans des établissements médicaux,
  • personnes rendant visite à des personnes accueillies dans des hébergements pour sans-abris,
  • personnes rendant visite à des personnes accueillies dans des hébergements pour demandeurs d’asile,
  • personnes rendant visite à des personnes dans des structures stationnaires ou ambulatoires d’aide à l’insertion.

Les personnes suivantes qui n’ont pas de symptômes :

  • si vous voulez assister le même jour à un événement en intérieur, dans une salle, et devez faire un test,
  • si vous rencontrez le même jour des personnes âgées de 60 ans ou plus,
  • si vous rencontrez le même jour des personnes handicapées ou malades et qui doivent de ce fait être particulièrement protégées contre le coronavirus,
  • si un carré rouge est affiché par l’application Corona-Warn-App sur votre smartphone. Ce carré rouge vous indique que vous avez peut-être été infecté(e) par le coronavirus.

Vous pouvez toujours faire un test rapide au centre de dépistage. Même sans raison particulière. Dans ce cas, le test est payant. Il peut vous coûter plus de 3 euros.

Si vous rendez visite à une personne hospitalisée ou dans un établissement médicalisé, vous devez faire un test. Vous n’avez pas à payer le test si l’hôpital ou l’établissement médicalisé remplit un formulaire pour confirmer votre venue. Vous devez présenter ce formulaire au centre de dépistage.

Vous trouverez le formulaire en suivant ce lien :

Formblatt-Pflegeeinrichtungen.pdf (bundesgesundheitsministerium.de).

Vous trouverez ici plus d’informations sur les tests :

Coronavirus-Testverordnung - Bundesgesundheitsministerium.

Si jamais vous constatez chez vous des symptômes :

Contactez votre médecin par téléphone. Ne vous rendez pas directement chez le médecin ! Voyez avec votre médecin ce que vous devez faire et vous pouvez le cas échéant lui demander de faire un test PCR.

Vous trouverez sur Internet une liste des centres de dépistage à Brême sur le site de la sénatrice pour la Santé : La sénatrice pour la Santé, les Femmes et la Protection des Consommateurs – Tests corona (bremen.de).

Vous trouverez une liste des centres de dépistage à Bremerhaven sur le site : www.bremerhaven.de/testen.

Vous trouverez sur Internet une liste des cabinets médicaux réalisant des tests rapides à Brême sur le site de la sénatrice pour la Santé : La sénatrice pour la Santé, les Femmes et la Protection des Consommateurs – Tests corona (bremen.de).

Vous pouvez aussi faire un test rapide dans quelques pharmacies. Vous trouverez une liste des pharmacies dans lesquelles vous pouvez faire un test sur le site de l’ordre des pharmaciens de Brême, ici : Startseite / Aktuelles - Apothekerkammer Bremen (apothekerkammer-bremen.de).

Dans le bas de la page, il y a un lien qui vous permet d’accéder à la liste. Attention : le lien est éventuellement difficile à distinguer pour les personnes malvoyantes. Si possible, demander à une autre personne de vous aider.

Est-ce que c’est votre médecin traitant qui a fait le test ?

Dans ce cas, appelez-le et demandez le résultat.

Est-ce que c’est un centre de dépistage qui a fait le test ?

Dans ce cas, vous pouvez téléphoner au centre de dépistage ou y aller pour demander le résultat.

Vous habitez Bremerhaven ? Et vous attendez le résultat déjà depuis 72 heures ou plus ?

Dans ce cas, appelez le Gesundheitsamt de Bremerhaven au numéro de téléphone : 0471 590-2281.

Ou envoyez-lui un e-mail à l’adresse : corona@magistrat.bremerhaven.de.

Das könnte euch auch interessieren

Mit Seife eingeseifte Hände neben einem laufenden Wasserhahn

Coronavirus

Infos und Links zur aktuellen Lage in Bremen

Quelle: Adobe Stock / 手洗い

Zeichnung von einer älteren Frau in Begleitung bei einem Arzt.

Gesundheit

Ärzte, Apotheken, Krankenhäuser, Not-Dienste

Quelle: Lebenshilfe für Menschen mit geistiger Behinderung Bremen e.V.